Et pourquoi pas le Florain en Comité d’Entreprise?

Après avoir travaillé sur les modalités pratiques des paiements de salaires en Florain, le groupe de travail Structuration Gouvernance s’attaque aux Comités d’Entreprises.

Vous rêvez d’avoir des Florains à la place des traditionnels chèques-cadeaux de fin d’année? Vous vous dites que votre CE serait partant pour accepter le Florain? Faites nous signe et nous nous ferons une joie de les contacter pour en discuter !

Verser une partie du salaire en Florains, c’est possible…et facile !

Si vous souhaitez verser une partie du salaire en Florains, il suffit de respecter les mêmes obligations que lors du paiement d’un salaire en espèces en Euros à savoir :

  • Rédaction par l’employé d’un courrier indiquant sa volonté de percevoir une partie de son salaire en espèces et le montant mensuel souhaité (maximum 1 500 €)
  • Ajout de la mention « Avance en espèces, xxx Euros » sur la fiche de paie ;
  • Signature par l’employé d’un reçu indiquant la somme perçue en espèces ;
Exemple du Galleco, MLC de Rennes

Des formalités faciles à mettre en œuvre et qui ne nécessitent aucun avenant au contrat de travail.

Alors, n’hésitez pas à solliciter votre employeur ! Ou si vous êtes professionnel agréé, n’hésitez pas à vous verser une partie de votre salaire en Florains et d’en faire la promotion auprès de vos salariés !

Vous avez des questions, ou besoin de vous faire accompagner sur le sujet? Contactez-nous sur contact@florain.fr.

Coup de pouce: Revue Silence

Connaissez vous cette revue ?

C’est l’une des rares revues indépendantes, sans publicité ni subvention, en phase avec les valeurs du Florain(*).

 

Sa ligne éditoriale ? l’écologie, les alternatives et la non-violence.
A Nancy elle est distribuée a Biocoop.

Aujourd’hui dans un contexte difficile pour la presse papier alternative, Silence travaille sur les moyens de pérenniser et développer la revue, et de toucher un public plus large, hors des seuls cercles militants.

C’est pour cette raison qu’une campagne de financement participatif est lancée, appelant à s’abonner, et à faire des dons : sur la plateforme Zeste.

Cette campagne a 4 objectifs :

  • le principal est de retrouver l’équilibre financier, grâce à l’équivalent d’environ 700 abonnements
  • étoffer notre réseau de dépositaires, pour améliorer la diffusion et l’accessibilité de Silence dans toute la France
  • créer un nouveau site internet, pour mettre à disposition 36 années d’archives éditoriales, et faire ainsi le lien entre écrits d’aujourd’hui et d’hier
  • enfin maintenir une politique tarifaire accessible et solidaire : abonnements petits budgets, abonnements « suspendus », abonnements offerts aux prisonnier·es…

www.revuesilence.net

(*) N’hésitez pas a nous soumettre d’autres articles sur d’autres titres.

Les Annuaires du Florain

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’annuaire du Florain est en ligne! Et il n’y a non pas une mais deux versions!

une compacte,  de poche, de façon à ne pas consommer trop de papier si on décide de l’imprimer.  Les comptoirs de change apparaissent surlignes en vert, elle fait actuellement une feuille recto verso.

A tester ICI

Une deuxième, avec une description succincte de chaque acteurs. Celle ci est destinée a être imprimée sous forme de livret (A4 pliée en deux). Elle fait actuellement 16 pages (4 feuilles A4 imprimées en livret).

Les comptoirs de change sont surlignés en vert, et font l’objet d’une page dédiée en fin de livret s’il reste de la place.

A tester ICI

Retrouvez ces liens sur le site:

Revenu de Base Inconditionnel et Monnaies Complémentaires

Si vous avez un peu de temps, il y a des choses très intéressantes sur les monnaies locales dans cette conférence : « Revenu de Base Inconditionnel et Monnaies Complémentaires » par Frédéric Bosqué .
Elle est sur le site de Vincent Bertrand
: https://geonancy.wordpress.com/enseignants-chercheurs/vincent-bertrand/
c’est tout en bas de la page d’accueil dans la rubrique « pour info ». Vincent fait partie de « Villers en transition » et a fait une présentation le dimanche matin d’Alternatiba Nancy.

A faire circuler sans modération !