La Ferme de la Chaudeau: suite

En janvier, nous vous avions parlé des problèmes de la ferme Chaudeau, l’un des fournisseurs de l’Amap du même nom, membre du Florain, à Pierre la Treiche : les 4 serres de Sébastien avaient été détruites par 2 tempêtes.

Grâce à un crowdfunding, relayé par Terre de Lien, qui possède le foncier, les serres ont pu être  reconstruites assez vite pour que le maraîcher reprenne son travail.

 

Mais la solidarité n’a pas été que financière : des bénévoles ont largement contribué à installer  des filets coupe–vent  pour éviter  un nouveau sinistre sur le site. En effet, la ferme de la Chaudeau était protégée du vent par un rideau d’arbres qui venait d’être coupés, d’où l’ampleur des dégâts et la nécessité de ces filets.

Merci donc à toutes celles et ceux qui ont rendu possible ce retour à l’activité de Sébastien. Nous ne lui souhaiterons pas bon vent, mais plutôt bonne continuation, à lui et à son investissement pour l’Amap des jardins de la Chaudeau.

La ferme de la Chaudeau

Avec environ 2 ha en maraîchage bio, la ferme de la Chaudeau est un des fournisseurs de l’Amap du même nom, laquelle est en cours d’agrément au Florain.

Oui, mais , vous en avez peut – être entendu parler, la tempête de la fin de l’ année a durement touché cette exploitation : les vents ont détruit 3 des 4 serres de Sébastien Zehnacker. Il lui faut 12000 euros très vite pour en racheter de nouvelles.

Un crowdfunding se met en place avec le soutien de Terre de Liens, propriétaire du foncier. En 10 jours, les 12000 euros sont levés.

Bel exemple de solidarité, ça réchauffe le cœur.

Hélas, la première tempête de 2018 démolit la seule serre restée en place …

Dur métier que celui d’agriculteur. Les aléas climatiques ne sont pas nouveaux, mais on ne peut s’empêcher de mettre en relation ces séries de tempêtes avec l’altération du climat . Pensons à ce qui s’ est passé aux Antilles cet automne.

En attendant, bon courage à Sébastien

Sébastien Zehnacker
Ferme de la chaudeau 06 62 68 08 45