Comment les acteurs du Florain se sont réinventés

Depuis le 16 mars, tous nos modes de fonctionnement ont été bouleversés et on ne cesse d’entendre que rien ne sera plus jamais comme avant.

Effectivement, pour beaucoup, une prise de conscience s’est opérée dans leur mode de consommation, mais du côté de nos commerces, qu’est-ce qui a changé ? Comment ont-ils surmonté cette crise ?

Beaucoup de nos acteurs ont fait preuve d’imagination et de créativité pour rester présents et pour continuer tant bien que mal leur activité.

Voici quelques exemples de nouveaux services qui ont été proposés :

  • La livraison à domicile, avec Mirabio et Sam Régale les Papilles
  • La préparation des commandes à l’avance avec L’Eau Vive, l’Atout Vrac, Day by Day ou Element’R
  • Un drive fermier pour pallier la fermeture du marché bio de Vandœuvre, où on a pu retrouver La Ferme du Porc qui Dore, Les Fermiers d’ici, la Ferme de la Fontenelle, le Moulin du Petit Poucet, La Ferme de Marie, Marianne Louis, La Bergerie du Ouchy
  • Des menus à emporter avec la Cantoche
  • Maintien de l’ouverture pour maintien d’une activité comme Vet’ethic avec les produits alimentaires

Malgré tout, beaucoup de nos acteurs, comme les bars ou les restaurants, n’ont réouvert leurs portes que le 2 juin. Tous comptent sur nous pour les soutenir dans leur démarche locale et éthique. Alors continuons à leur être fidèles et à parler d’eux autour de nous!

Pensons local, pensons Florain !

Une réflexion sur « Comment les acteurs du Florain se sont réinventés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *